CafédeLOrmeau_HD__ThomasTissandier_5.jpg

ADRESSE

LE CAFE DE L'ORMEAU

Notre guide Lifestyle vert et trendy 

BAIN DE FOIN

Rien que le nom détend! Le bain de foin, également appelé "Alpenbadl" ou "Heu Bad" est une vieille tradition originaire du sud du Tyrol. Les bergers avaient découvert par hasard les bienfaits du foin des hauts alpages riche en herbes et en fleurs et exempt de toute pollution. Habitués à dormir dans les bottes de foin, ils avaient remarqué qu'ils se réveillaient toujours très dynamisés. Si vous décidez de passer vos vacances d'été dans les Alpes, ce pourrait être l'occasion de profiter vous aussi des bienfaits de ce soin unique.


chalet et  bain de foin dans les montagnes

© daniella stallinger



L'histoire


Dans le Tyrol italien, dans la région des Dolomites, les habitants du village de Fiè furent les premiers à découvrir les bienfaits du bain de foin et à l'exploiter dès le XIXème siècle.


A la transhumance, le Senner - le berger - montait avec ses animaux dans les hauts pâturages où il devait surveiller les bêtes durant la belle saison tout en s'occupant de la récolte et du stockage du foin. Logé dans des abris alpins où était stockée la récolte, le foin servait de lit au Senner avant d'être donné en fourrage au bétail. A la fin de l'automne, bêtes et guides redescendaient dans les vallées et l'on remarqua que les Senners revenaient revigorés et traversaient l'hiver sans tomber malade contrairement aux autres villageois; les bergers semblaient immunisés. Le lien fut vite établi entre leur bonne santé et le foin.


En 1890, un médecin local, le Dr Josef Clara, fit connaître les bienfaits du "lit de foin" dans la ville proche de Bolzano et la rumeur se répandit dans toute la vallée. L'élite de Bolzano se rendit alors dans les alpages pour profiter des vertus thérapeutiques du bain de foin et le développement commercial du soin débuta.


Un aubergiste visionnaire et entreprenant se mis à recréer l'environnement des alpages dans son restaurant. Il aménagea spécialement une pièce de son établissement qu'il rempli de foin et y installait les invités pendant qu'un préposé veillait à les hydrater Il appela le nouveau traitement un «Heu Bad» littéralement "bain de foin".