top of page

LA FERME DE BROUAGE

Cet été, on reste en France! On prend la direction de la Charente-Maritime pour des vacances en famille green, dans la toute nouvelle Ferme de Brouage, exploitation maraichère bio ouverte par Antoine et Hanh-Claire, anciens parisiens reconvertis en hôtes-fermiers et très heureux de leur nouvelle vie. Portrait de néoruraux ...


allée d'arbres menant à la ferme de brouage



La première impression qui vous saute aux yeux en arrivant à la Ferme de Brouage, c'est la coolitude et l'animation continue qui règnent en ces lieux. Un joyeux bazar où la végétation pousse à foison, où une myriade d'enfants courent dans tous les sens, où les hôtes vont et viennent, où les ouvriers s'affairent pendant que les maitres des lieux supervisent l'ensemble tout en répondant à nos questions. Oui, ce lieu est une profusion de vie au milieu d'une oasis de verdure.


On imagine mal cette famille nombreuse et très joyeuse enfermée dans un appartement haussmannien du 9ème arrondissement de Paris deux années plus tôt! Et pourtant Hahn-Claire, Antoine et leurs cinq enfants vivaient la vie confortable et rangée de "bobos parisiens" comme ils se plaisent à dire. Cadres supérieurs, leur quotidien était facile mais il leur manquait pourtant l'essentiel: leur vie manquait de sens et d'authenticité. Pourquoi travailler pour enrichir des patrons sans scrupules et déjà multimillionnaires? Pourquoi subir le stress de la ville? Pourquoi offrir aux enfants une vie enfermée, dans la pollution et l'insécurité?


Coup de pouce du destin, les deux quadras se retrouvent sans emploi en même temps et y voient un signe et une opportunité de changement de vie. Décidés à ouvrir une "ferme d'hôtes", ils partent alors arpenter la France pour trouver LE lieu où ils poseront leurs valises. Une des toutes premières maisons qu'ils visitent est cette ancienne ferme-presbytère qui tient lieu de résidence secondaire et qui possède une immense prairie attenante. Ils poursuivent leur périple mais savent que c'est là qu'ils vont s'installer. Coup de folie ou de génie, ils vendent leur appartement parisien et viennent s'installer dans ce petit village de Charente-Maritime pour démarrer leur nouvelle vie d'agriculteurs.






Interview


Hanh, qu'est-ce qui a motivé ce changement de vie radical?


" Une fois que la décision a été prise tout s'est enchainé très rapidement. Mais la prise de conscience s'est faite progressivement, pendant une dizaine d'années, période pendant laquelle nous avons pris du recul, observé des absurdités et les non-sens qu'inflige la vie urbaine en désaccord avec nos valeurs profondes. Le déclic s'est fait à maturation après qu'Antoine ait suivi un stage chez Ferme d'avenir. Son grand-père était agriculteur et ce métier ne lui était pas totalement inconnu."



Avez-vous été bien accueillis par les habitants du village?


" Ils étaient ravis! Après des années d'exode rural, les maires sont heureux de voir leur nombre d'habitants croitre à nouveau surtout lorsque l'on arrive avec cinq enfants. Le maire de notre village a tout fait pour faciliter notre installation et les habitants nous ont encouragé dans notre démarche. Nous tissons des liens multiples avec eux et avons plein de projets de développement avec la commune."



Quelle a été la réaction des enfants face à ce changement de vie?


"C'est surtout l'ainé, Raphael, qui a eu la réaction la plus virulente. Il avait douze ans lorsque nous avons déménagé. Parisien invétéré, il a juré de "se barrer à 18 ans" et nous en voulait à mort. Aujourd'hui, il a crée sa propre rampe de skate dans une grange et rêve de devenir menuisier. Plus question d'aller à Paris, même en vacances chez sa tante!"



Qu'avez-vous du apprendre pour entamer cette nouvelle carrière?


"Nous nous sommes entourés de deux salariés agricoles qui connaissaient le métier. Pour le reste nous apprenons sur le tas grâce aux Mooc et aux tutos et sommes devenus touche à tout par nécessité, du travail d'ingénieur à celui de menuisier, mécanicien et hôtelier! Nous avons construit la mare pour irriguer le terrain, planté l'intégralité des légumes et des arbres, construit une serre, conçu et fabriqué les meubles des gîtes etc. Les journées sont bien remplies!"



Avez-vous des regrets?


"Aucun!!! C'est la meilleure décision que nous ayons jamais prise même s'il faut avouer que nous travaillons beaucoup. Le métier d'agriculteur ne s'improvise pas et il faut se lever très tôt pour tout gérer: cinq enfants, la culture et la vente des produits de la ferme, la rénovation des gîtes et la gestion de ceux déjà en location... Ce n'est pas de tout repos mais notre environnement est exceptionnel et notre vie a du sens!"





Les gîtes


Trois gîtes sont déjà ouverts à la location dans les dépendances de la bâtisse du 18e siècle et quatre autres sont en cours de rénovation pour une surface habitable totale de 700 m2. Conçu par une architecte parisienne, les gîtes ont été rénovés dans une démarche d'écoconstruction uniquement avec des matériaux naturels comme le béton d'argile et les murs enduits à la chaux. Tout l'agencement en bois est conçu par Antoine. Il fabrique également les tables de repas et les luminaires. Le plus! Les hôtes disposent d'une piscine et les légumes de la ferme sont gracieusement offerts!


Entre balades dans la lande, farniente à la plage et surf sur les spots de la côte sauvage, baignade dans la piscine de la ferme, plein de vitamines et de bonne humeur, vos vacances à la Ferme de Brouage sont la garantie d'une détente et d'une reconnexion réussie.



interieur en bois du gite de la ferme de brouage


La Ferme


Défenseurs du bien-manger et de l’environnement, Antoine et Hahn-Claire prônent la biodiversité et une agriculture respectueuse de la terre. C'est pour cette raison qu'ils ont choisi de pratiquer l'agroécologie, une agriculture respectueuse des écosystèmes et qui participe à leur développement. Ils pratiquent également l'agroforesterie, système qui donne une place essentielle à l'arbre, centre névralgique de la photosynthèse. Pour cela ils intercalent les arbres dans leurs cultures, Un an après leur installation, 2 000 arbres fruitiers et d'ornement avaient été plantés,


Partis de zéro, d'un seul champ d'herbe et de luzerne, ils ont tout crée et exploitent aujourd'hui cinq jardins maraîchers et une serre qui abrite leurs propres plants. Ils offrent un large panel de légumes et fruits bio de saison: tomates, betteraves, aubergines, poireaux, poivrons, courgettes, carottes, haricots verts, choux divers, courges, radis, fèves et herbes aromatiques et fleurs dont ils font des tisanes.


Les paniers de légumes sont vendus à la ferme le vendredi après-midi et sont distribués chez deux revendeurs bio locaux.



cagette de légumes bio à la ferme de brouage



La ferme, en plein essor, a de belles perspectives devant elle. De nouvelles espèces à développer, les nouveaux gîtes à ouvrir, regarder leurs arbres pousser...

La fluidité de leur reconversion et la profusion de projets à venir prouvent qu'Antoine et Hanh-Claire sont en accord avec eux-mêmes et qu'ils ont pris la bonne décision.


 

Informations

Tarifs des gîtes

  • Séjour de 4 nuits à partir de 760,00 € pour 4 personnes et 980,00 € pour 8 personnes.

  • Séjour d'une semaine à partir de 1210,00 € pour 4 personnes et 1530,00 € pour 8 personnes.

Légumes offerts, libre accès wi-fi et bois de chauffage inclus.

Les gîtes sont ouverts à la location d’avril à octobre les week-ends ou la semaine.


Paniers bio

Vente à la ferme tous les vendredis de 16h00 à 19h00


La Ferme de Brouage

23, grande rue 17260 La-Gripperie-Saint-Symphorien


Accès voiture par la rue de l’Abadaire ou accès piéton par la grande allée des pommiers depuis la Berlauderie. (visualiser dans Google Maps)

 

crédit photos © la ferme de brouage et mastic_lifestyle

nos chouchous du moment

manteau-chevrons-mii.jpg

Mode

MII

Manteau long et légèrement ample parfait pour la fin de l'hiver et le début du printemps.

marshall-creme_edited.jpg

MARSHALL

Du bon son à la saison pour les soirées et longs dimanches d'hiver.

new-balance-550_edited_edited.jpg

Sneakers

NEW BALANCE

Un look inspiré des sneakers des années 80 pour une chaussures qui s'accorde avec tout en cette saison.

bottom of page