top of page

MENU MUSETTE

Nous continuons notre théma Guinguette, avec une de ses caractéristiques majeures: le menu bien sûr! Avant toute chose, si vous souhaitez organiser un repas typique de guinguette, le mot d'ordre à respecter est sim-pli-ci-té. A l'époque, la guinguette était un lieu très populaire (voir mal famé au tout début) où l'on ne venait pas pour manger mais avant tout pour danser, se baigner, jouer et faire la fête avec ses amis. Manger permettait de tenir l'alcool! Les menus étaient donc très simples et "locavores". On vous livre en détail la composition d'un menu populaire de la Belle-Epoque, période où la guinguette battait son plein.


carte postale noire et blanc de la guinguette chez gegène


L'apéritif


L'anisette était l'apéritif de rigueur. Frais et désaltérant, sa dégustation suivait un rituel bien précis: un morceau de sucre reposait sur une cuillère percée, posée sur le verre. Lentement, on faisait couler de l'eau fraîche sur le sucre qui se désagrégeait, venant troubler ainsi la liqueur d'anis en tombant au fond du verre.

Autre apéritif typique de la Belle-Epoque, le Byrrh vin cuit originaire des Pyrénées et crée en 1866. C'est un vin additionné de mistelle et aromatisé essentiellement à la quinine. Peut-être pour faire fuir les moustiques ;-). Le Byrrh est toujours commercialisé et avec un petit glaçon c'est très bon!

Pour les enfants ou les personnes qui ne boivent pas d'alcool, un bon sirop d'orgeat est très désaltérant et nous replonge instantanément dans les saveurs de l'époque.



L'entrée


Comme le reste, les entrées sont simples et issues de la cuisine familiale populaire: harengs saur, os à moelle avec tartine grillée et gros sel, bouquet de crevettes mayonnaise ou œufs mimosa conviennent parfaitement. Si vous préférez une entrée plus "verte", optez pour des artichaut ou asperges vinaigrette. Sinon le potage était en vigueur à l'époque; en plein été, l'option d'un potage froid est une bonne idée... light!



Le plat


Le menu était élaboré à partir des ressources régionales. Les guinguettes étant majoritairement installées au bord des rivières, le plat principal était essentiellement élaboré à base de poissons de rivière. Le grand classique est la friture de goujons accompagné de frites. Egalement la friture d'anguille pour ceux et celles qui se sentent motivé(e)s! Les guinguettes lyonnaises proposaient les fameuses cuisses de grenouilles. Côté viande, la fricassée de lapin était à la carte.

En 2021, nous optons pour un traditionnel moules-frites, simple et efficace. Nous vous livrons la recette ci-dessous.



" La bonne humeur ouvre l'appétit ! " Gegène


Le dessert


La gaufre est le dessert typique de la guinguette. Si vous préférez une option plus légère, les fraises à la crème (pas chantilly!) sont parfaites. Egalement, un dessert glacé venait rafraîchir les danseurs et la glace plombière était en vogue à la Belle-Epoque. Pour rappel, c'est une glace vanille aux fruits confits macérés dans du kirsch. Très original, on aime beaucoup!



Le vin

Vous connaissez la chanson! Le vin blanc est évidemment le vin que l'on déguste dans les guinguettes. D'ailleurs le mot Guinguette vient du mot « Guinguet », un vin blanc bon marché qui était très apprécié alors. Le vin, comme le reste, provenait des vignerons de la région. Nous vous conseillons un vin naturel, le plus proche de chez vous pour copier nos ancêtres. Pour accompagner un moules-frites, un vin blanc sec convient. On opte pour un muscadet vieilles vignes comme le domaine des sablons 2018 ou la chablisienne 2017



Le digestif

En fin de repas, pour digérer comme son nom l'indique, les femmes consommaient volontiers un ratafia de Bourgogne aromatisé à la vanille ou de la Liqueur d'angélique, reine des élixirs de l'époque. Les hommes eux se délectaient de la traditionnelle "goutte" à la poire ou à la prune.


 


Recette des moules-marinières persillées


Recette pour 6 personnes

Temps de préparation 20 minutes / 10 minutes de cuisson

 

Ingrédients

  • 6 kg de moules

  • 6 oignons

  • 3 branches de céleri

  • 2 bottes de persil plat

  • 60 g de beurre

  • 75 cl de vin blanc


Préparation

  1. Bien nettoyer les moules avec une petite brosse.

  2. Pelez et émincez finement les oignons

  3. Lavez et coupez les céleris en petits cubes

  4. Dans votre cocotte, faites revenir les oignons et les cubes de céleri dans le beurre pendant cinq minutes environ

  5. Versez les moules puis le vin blanc. Mélangez bien.

  6. Lavez, équeutez et coupez le persil grossièrement puis le rajouter dans la cocotte.

  7. Couvrir et laisser mijoter en remuant de temps en temps jusqu'à ce que les moules s'ouvrent. Les moules doivent être toutes ouvertes pour servir.

  8. Servir immédiatement. Vous pouvez parsemer quelques feuilles de persil sur le dessus pour décorer.



plat de moules frites
© nikolay smeh

Bonne dégustation et très bonne soirée!



photo de couverture © tastingtable

Commentaires


nos chouchous du moment

panier-sezane.jpg

SÉZANE

Panier Justine en raphia tressé à la main dans un atelier à Madagascar.

jean-soeur)-denim.jpg

Mode

SOEUR

Coupe flare et bleu denim délavé pour le Jean Harry.

ballerines-raphia-loeffler-randall.jpg

Shoes

LOEFFLER RANDALL

Ballerines de danseuses en raphia avec bride élastique Léonie.

bottom of page