top of page

LE BONHEUR DE SOPHIE

Tout comme la Comtesse de Ségur, Sophie vit dans le Perche. Son histoire à elle est un conte moderne où l'héroïne a troqué une vie parisienne grise, speed et stressante contre une vie cool et healthy dans un cadre fabuleux. Sophie Bréant nous reçoit dans son domaine où elle organise des séjours de jeûne bien-être pour retrouver un esprit sain dans un corps sain.


sophie bréant dans son domaine du Perche




Avant, Sophie Bréant avait une vie citadine ultra stressante où tout défilait à cent à l'heure. Maintenant son quotidien est slow, nature et ultra healthy. Entre ces deux périodes opposées, la néo-rurale a fait une parenthèse de sept ans pendant laquelle elle a expérimenté un grand nombre de pratiques bien-être à l'étranger. De retraites détox en formations yoga, de stages de relaxation à une certification de naturopathe, Sophie vit maintenant dans le Perche où elle met en pratique toutes ses connaissances holistiques dans des séjours de jeûne qu'elle organise au sein d'un domaine exceptionnel.









Interview


Sophie, peux-tu nous parler de ta vie d'avant ?


"J'ai une formation d'attachée de presse et j’ai travaillé une quinzaine d’années en agence de communication à Paris. Le stress et la fatigue rythmaient ma vie! Un soir, j'ai vu le documentaire Le Jeûne, une nouvelle thérapie d'Arte. J'ai senti comme un appel, qu'il fallait impérativement que j'expérimente le jeûne hydrique. J'ai fait une cure de type Buchinger pendant un séjour détox dans le sud et ce fut une révélation! Je suis revenue complètement requinquée...nettoyée! Coup du sort! A ce moment là, je devais m’expatrier au Canada pour suivre mon conjoint. Nous y sommes restés quatre ans, puis nous sommes partis au Kazakhstan où nous sommes restés trois ans. C'était la fin de ma vie d'avant! "



A votre retour, pourquoi n'êtes vous pas retournés vivre à Paris? Pourquoi le Perche?


" Lorsque nous sommes revenus en France, j'étais totalement dépassée par les nouveaux codes des métiers de la communication. Tout avait changé et de toute façon l'appel de la nature était trop fort. De plus, notre fils n'avait aucune envie de vivre en ville après avoir vécu toutes ces années en plein air! Comme nous ne trouvions pas de place pour lui dans les lycées de la capitale, nous avons décidé de partir dans le Perche où mon mari possédait une maison de famille et d'inscrire notre fils à l'Ecole des Roches. Tout le monde était ravi! "



Qu'est-ce qui t'a emmené à la naturopathie et à organiser des cures?


" Durant toutes mes années d'expatriation, j'ai décidé d'expérimenter et de me former à toutes les méthodes de bien-être possibles: yoga, pilates, méditation, relaxation, nutrition... Au Kazakhstan, j'ai rencontré des gens incroyables avec lesquels j'ai eu l'opportunité de faire des retraites bien-être en Birmanie et à Bali. A mon retour en France, je ne pouvais pas garder toutes ces connaissances pour moi; je devais les partager. J'ai donc suivi une formation officielle de naturopathe pendant deux ans et j'ai décidé d'organiser mes propres retraites dans lesquelles j'applique tous ces principes holistiques."



Quels inconvénients vois-tu à ta nouvelle vie champêtre? Qu'est-ce que tu aimes le plus?


" Honnêtement, je ne vois aucun point négatif à mon "exode urbain". Mon fils est dans une très bonne école, lorsque j'ai des rendez-vous médicaux importants, je prends le train et je vais à Paris où j'ai gardé tous mes contacts médicaux. D'un point de vue social, la plupart de nos amis ont quitté Paris pour le Perche et ailleurs. Nous nous voyons donc entre voisins ou à d'autres occasions avec les autres. Ah si! le seul point "négatif" c'est la couverture réseau qui doit être améliorée!

J'adore ma vie dans la nature. Je m'émerveille chaque jour devant le jardin qui change doucement au rythme des saisons, j'aime entendre les oiseaux chanter et j'ai accès à tous les producteurs bio locaux. Ma vie est très éco-responsable! Je ne suis pas très loin de Chartres et d'Orléans où je vais faire du shopping de temps en temps. Et lorsque j'ai besoin d'une grosse piqure citadine, je prends le train pour Paris qui est à une heure et demi de la maison et je rentre. "




gîte du moulin de masson
le moulin de masson


Tu vis dans un environnement extraordinaire, peux-tu nous parler de ta maison?


" J'ai la chance d'habiter un domaine magnifique au confluent du Loir et de la Foussarde. Il s'agit d'une ferme percheronne qui s'étend sur dix hectares luxuriants. Le domaine comprend la maison principale (un moulin du XVème siècle) et plusieurs dépendances: l’ancienne bergerie qui sert de gîte et la grange où se passent les activités liées au jeûne et accueille les participants aux cures, le lavoir qui est un espace de relaxation avec une piscine naturelle. Sous le préau ouvrira bientôt l’espace bien-être avec salle de sport, salle de massage et jacuzzi. L'ensemble des bâtiments a été entièrement rénové avec des matériaux durables. Il y a des animaux partout, des îles, des ponts, des chutes d'eau, des marais et le parc est même traversé par le GR qui mène à Saint-Jacques-de-Compostelle. Où que l'on soit, on n'entend jamais la route. "


Tes adresses percheronnes favorites que tu recommandes aux lecteurs de Mastic?


" Côté gastronomie, je recommande La Forêt à Senonches, un restaurant référencé dans le guide Michelin dont le chef très inventif s'inspire de ses voyages pour élaborer ses recettes; un rapport qualité-prix inégalable! Vous pouvez également aller les yeux fermés au Moulin de Ponceau, une écotable à Chartres qui sert une cuisine raffinée élaborée avec des produits de saison locaux. Coté shopping, j'aime la boutique d'Alicia de Rolland et de Matthias Biberon, A Dimensions Variables, qui vend des objets et du mobilier ancien ainsi que des créations en bois et céramiques contemporaines. J'aime également la boutique de Lin Perché; ce sont des artisans créateurs qui travaillent le lin et les teintures végétales et proposent du linge de maison et des objets déco."



Quels sont les comptes Instagram qui t'inspirent?


" Je suis essentiellement des comptes normands et percherons! Côté déco, je suis bien entendu le très beau compte aux teintes boisées d'a-dimensions-variables et de lin_perché. J'aime les compositions de fleurs séchées de maisongalzain. Côté fooding, j'aime les comptes de charlotte_collard et choosingchia qui prônent une cuisine saine et simple. Pour le yoga, je suis le compte d'Hélène Duval de yujyoga dont je suis fan des produits . Pour les hébergements, je suis ledomainederonsard et bien sûr lemoulindemasson, une dépendance de notre maison dédiée aux shootings et aux séminaires que gère mon mari! Et pour les paysages, j'aime le compte sous_les_pommiers qui poste de très jolies photos de la Normandie. "







Sophie Bréant / Bodonata Retreats

10, Masson - Moulin de Masson 28120 Saint-Avit-Les-Guespières

 

crédit photos © sophie bréant

Comments


nos chouchous du moment

sandales-arket-rose.jpg

ARKET

Sandales roses à talons réalisées avec un cuir ayant subi un processus de tannage sans chrome. 

robe-longue-madras-monoprix.jpg

Mode

MONOPRIX

Robe manches longues imprimée d'un joli madras en coton BIO, certifié GOTS.

davines-uv-creme-2.jpg

crème solaire

DAVINES

Crème solaire visage et corps consciente.

Indice de protection 30

ohmycream-banniere-summer-essentials.jpeg
bottom of page