top of page

LE CHÂTEAU DE JESSICA

En 2017, un nouveau lieu multidisciplinaire a vu le jour en pleine campagne icaunaise. Après diverses expériences professionnelles et sociales à l'international, la pétillante et audacieuse Jessica Angel a décidé d'implanter son projet rêvé dans un château qui se languissait de trouver un acquéreur. Elle y a créé Le Château du Feÿ, une expérience, une utopie ou...le modèle sociétal de demain?


vue du château de Feÿ dans l'Yonne



Jessica avait un dessein en tête, fonder un modèle sociétal organisé qui répondrait à des problématiques essentielles de notre époque. Créer un lieu unique pluridisciplinaire, au plus proche de la nature, théâtre d'expériences communautaires...voilà ce qui animait cette parisienne de souche. C'est chose faite! Depuis 2017, l'idée a pris forme malgré les aléas de la conjoncture. Installé dans un château du XVIIème siècle en pleine campagne bourguignonne, entre Sens et Joigny dans l'Yonne, le Château du Feÿ accueille des résidents, célèbre des cérémonies, promeut les arts et sauvegarde le patrimoine et le vivant. A travers ses différents programmes, Jessica façonne les principes d'une utopie moderne investie dans une bâtisse historique. Tout est lié: le passé rejoint le futur, les citadins s'installent à la campagne, la modernité s'ancre dans la ruralité, le local s'accorde au global...







Interview


Jessica, peux-tu nous raconter ton parcours jusqu'à l'ouverture du Château du Feÿ?


"J'ai grandi à Paris, dans un milieu intellectuel où la culture et l'ouverture tenaient une place prépondérante. Dès l'âge de quatre ans, mes parents m'envoyaient en colonies de vacances ou m'amenaient en voyage avec eux. En 2008, je suis partie étudier l'architecture à l'EPFL à Lausanne, puis j'ai fait mon master à Yale University. Par la suite, j'ai effectué des stages à Berlin et New-York, et j'ai travaillé à San Francisco et en Côte d'Ivoire... J'ai toujours été attiré par le concept de la vie en communauté, spécialisation de mes études et sujet d'expérimentation humaine; j'ai vécu entre autre une année à l'Embassy de San Francisco, une communauté intentionnelle qui rassemble 14 résidents explorant la co-création, le partage, l'utilisation commune de l'espace et de nouvelles façons d'être solidaires les uns avec les autres...j'avais envie d'importer ce modèle en France. "



Pourquoi avoir choisi la campagne bourguignonne comme lieu d'installation de ton projet?


" Plusieurs facteurs m'ont conduite à vouloir installer un concept de communauté à la campagne. Etant engagée dans certaines causes activistes, j'ai réfléchi à une solution qui pourrait répondre à l'ensemble des problématiques me tenant à coeur. Tout d'abord, je suis très concernée par l'écologie et les enjeux climatiques. Vivre au plus près de la nature était donc primordial. De plus, je crois fermement en l'avenir de la ruralité qui, compte tenu des difficultés de notre époque, va conduire de plus en plus de gens à s'exiler, à retourner vivre au milieu de la nature. Par ailleurs, suite à la montée des populismes et la corrélation entre choix politique et géolocalisation, l'idée à germer de déplacer une certaine intelligentsia à la campagne, statistiquement plus ancrée dans les villes que dans les coins reculés. Enfin, le souci de la conservation du patrimoine m'a poussé à chercher une bâtisse dont il fallait assurer la restauration. Lorsque j'ai exposé mon projet à mes parents, ils m'ont parlé d'un château à vendre depuis plus de dix ans près de leur résidence secondaire dans l'Yonne. Sans attendre, je suis venue le visiter et le coup de foudre fut immédiat. Le Château rassemblait toutes les conditions pour devenir le laboratoire des utopies concrètes dont je rêvais."



Quels sont les programmes que tu proposes au Château?


" Grâce au confinement, nous avons créé Feÿtopia. L'hiver, de novembre à avril, le château se transforme en un hôtel résidentiel dans le but d'expérimenter de nouveaux modes de vie et de travail plus durables et résiliants afin de repenser le monde de demain. L'expérience est très liée à l'Embassy de San Francisco. Il faut être coopté.e pour intégrer le groupe. Le public est cosmopolite et constitué d'artistes, d'entrepreneurs, d'activistes, d'universitaires ou d'ingénieurs.

Nous clôturons la période hivernale par Feÿarts, un micro-festival alternatif qui regroupe architectes, artistes contemporains, musique, projection, gastronomie etc. Au total, le travail d'une centaine d'artistes est présenté chaque année. La prochaine édition aura lieu du 3 au 5 mai 2024.

S'ouvre ensuite la période des évènements et des réceptions. Nous accueillons des mariages, des séminaires etc. Cette activité permet de faire vivre toute une économie locale (traiteurs, fleuristes, taxis, artisans etc.) et a rapporté environ 2,5 millions d'euros à la région depuis l'ouverture!

Enfin, la quatrième activité du Château est Les ami.e.s du Feÿ, une association à but non lucratif qui se focalise sur les problèmes écologiques et patrimoniaux. Nous collaborons avec la région locale par le biais d'évènements et de projets éducatifs et culturels. Nous organisons des formations sur la permaculture et l'autosuffisance, et travaillons actuellement avec le paysagiste Eric Lenoir dans le but de devenir Jardin Remarquable.

L'ensemble des activités du Château nous a permis de créer douze emplois à temps plein."




guirlandes lumineuses au château du fey
© loïc seiko



" Je crois fermement en l'avenir de la ruralité qui, compte tenu des difficultés de notre époque, va conduire de plus en plus de gens à s'exiler, à retourner vivre au milieu de la nature."



Feÿarts

Peux-tu nous décrire ta routine néo-rurale?


" Ma routine diffère selon les saisons mais je m'efforce de courir à travers les champs et la forêt deux à trois fois par semaine. Je passe également du temps au potager à désherber, planter... Et autre point que l'on n'imaginerait pas dans une routine néo-rurale, je passe beaucoup de temps à rencontrer des gens. Ma vie est axée sur le social ici!"

Quels sont les bénéfices et les inconvénients de ta vie à la campagne?


" Je suis désormais en contact permanent avec les éléments de la nature et je suis ultra connectée à l'extérieur, ce qui est hyper épanouissant! Egalement, je mange les légumes du potager et ça c'est génial! Je trouve que je gère très bien (mieux) mon emploi du temps bien qu'il soit très chargé. Il m'est totalement inconcevable de retourner vivre en ville.

Le seul point "négatif" de cette vie rurale est la dépendance à la voiture. Le Château est situé en pleine campagne et on serait très limité sans véhicule. "







Quelles sont tes adresses icaunaises favorites que tu recommandes aux lecteurs de Mastic?


" Pour l'Art : La Métairie Bruyère qui propose des visites et des ateliers dans des corps de ferme typiques de la Puisaye.

Côté Food: La Madeleine, un incroyable restaurant étoilé à Sens avec beaucoup de gentillesse et générosité.

Pour l'Hébergement: Le Domaine du Roncemay est un hôtel-spa situé dans un parc. et paradis des golfeurs.

Côté ballade: Le Vieux Joigny avec ses maisons à pan de bois du XVIe au XVIIIe siècles, sculptées de statues de saints protecteurs ou de raisins ou tonneaux.

Les Produits Locaux : La Cave de Bailly pour son Crémant et le Clos de Rochy pour son cidre et son jus de pomme bio."



Quels sont les comptes Instagram qui t'inspirent?


" J'aime la @villalena qui rassemble un hébergement de vacances, une ferme biologique, un restaurant, une fondation et une galerie d'art et une boutique de décoration dans la Toscane sauvage, le @barnhotel, hôtel de campagne, restaurant et haras niché dans les bois de la vallée de Chevreuse et @lechateaudelahauteborde une retraite au coeur de la Vallée de la Loire célébrant l'art et la nature. Je suis également le musée Black Mountain College Museum + Arts Center @bmcmuseum et le @wassaicproject, une résidence d'artiste, un espace d'exposition et un centre d'éducation implanté dans le hameau de Wassaic dans l'état de New-York."






Château du Feÿ

Lieu-dit, 89300 Villecien

 

crédit photos © chateau du feÿ + mentions spéciales sous photo

PAPOTTE

nos chouchous du moment

manteau-chevrons-mii.jpg

Mode

MII

Manteau long et légèrement ample parfait pour la fin de l'hiver et le début du printemps.

marshall-creme_edited.jpg

MARSHALL

Du bon son à la saison pour les soirées et longs dimanches d'hiver.

new-balance-550_edited_edited.jpg

Sneakers

NEW BALANCE

Un look inspiré des sneakers des années 80 pour une chaussures qui s'accorde avec tout en cette saison.

bottom of page