top of page

Musée : FRANCOIS POMPON

François Pompon est célèbre dans le monde entier pour la sculpture de son Ours blanc. Connu pour ses sculptures animalières dont le style se caractérise par une simplification des formes et des surfaces polies, son œuvre marque les débuts de la modernité et continue à séduire par sa dimension intemporelle. L'ensemble de son œuvre est réparti dans des musées et salles des ventes, et la ville de Saulieu, sa ville natale, lui consacre un petit musée rétrospectif.


sculpture de l'ours blanc de françois pompon
© b-objet(s)


François Pompon, et son jumeau Hector, naissent le 9 mai 1855 à Saulieu, d’un père menuisier-ébéniste et d’une mère couturière. Entre 1870 et 1875, François Pompon se forme aux cours du soir d’architecture, de sculpture et de gravure de l’Ecole des Beaux-Arts de Dijon. Il commence à gagner sa vie comme apprenti-tailleur de pierre chez un marbrier funéraire et reçoit le 1er Prix du concours municipal de sculpture en 1874.

A partir de 1877, il suit la formation des Arts Décoratifs de Paris où il a pour professeurs Aimé Millet et Pierre Louis Rouillard, fameux sculpteur animalier, qui lui fait découvrir la ménagerie du Jardin des Plantes.







Le contexte artistique de l’époque l’incite à se consacrer au portrait. On peut découvrir ses œuvres de jeunesse au Musée Pompon de Saulieu qui expose notamment les bustes sculptés de sa sœur Adélaïde (ci-dessus), son frère Hector, ses parents, son neveu et même son curé. A noter également, le musée possède un magnifique bronze de Cosette, réplique de l'original en pierre grandeur nature, qui sera remarqué par le jury du Salon des Artistes Français en 1888.




sculpture de cosette portant un sceau par françois pompon
© mastic-lifestyle


Excellent praticien, il est engagé par les plus grands sculpteurs de l’époque (Jean Dampt, Antonin Mercié et Alexandre Falguière) mais surtout Rodin pour lequel il devient le chef d'atelier à partir de 1893. A l'aube du nouveau siècle, Pompon commence à se désintéresser de la figure humaine pour se consacrer à la représentation des animaux et perfectionner ainsi sa maîtrise du mouvement.

Il travaille en extérieur, grâce à un établi portatif qu’il s’est fabriqué, modelant l'animal sur le vif à la terre glaise qu’il retravaille ensuite dans son atelier. L’été, il s'inspire de la faune campagnarde et des animaux de la basse-cour et, l’hiver, il modèle les animaux sauvages et exotiques du Jardin des Plantes à Paris.






Pompon élimine progressivement l’accessoire et le détail prenant parti pris pour la simplification expressive des formes qui traduit mieux le volume et le mouvement. Son nouvel attrait pour l'épuration est sans doute influencé par Camille Claudel qui, à partir de 1906, l'initie à l'art de l'Extrême-Orient et au japonisme. Après guerre, les musées français commencent à acquérir les œuvres de Pompon. Au Salon des artistes de 1922, il présente le plâtre de l’Ours Blanc, grandeur nature, sur les conseils de ses amis et confrères. Le succès est immédiat et lui donne accès à la célébrité qui ne changera rien à ses habitudes! Sa notoriété s’étend rapidement en Europe et à l'étranger et une première monographie paraît en 1926, suivie d'une seconde dès 1928. La fin de sa vie est marquée par les honneurs et les expositions. Pompon meurt le 6 mai 1933 à Paris, léguant ses créations à l’Etat Français qui les répartit dans plusieurs musées du territoire.




sculpture de sanglier courant par francois pompon
© christophe duranti


De nombreuses reproductions des sculptures animalières de l'artiste sont disponibles dans les boutiques des musées tandis que les artistes contemporains continuent à honorer sa mémoire en réinterprétant son œuvre à travers différents supports. En 2019, la maison Bernard Loiseau rendit hommage à son illustre "voisin" en créant une bûche de Noël à l'effigie de l'Ours blanc.




sculpture d'hippopotame par François Pompon
© rmn

Le musée Pompon


Ce petit musée propose en plus des œuvres de François Pompon, un espace archéologique avec des stèles gallo-romaines et de l'Art sacré, la reconstitution d'un intérieur morvandiau du XIXème siècle, ainsi qu'un espace dédié au plus célèbre habitant de Saulieu, Bernard Loiseau.



Notre sélection



Informations pratiques


Musée François Pompon

3, place du Docteur Roclore 21210 Saulieu

Horaires sur le site de la ville


Comments


nos chouchous du moment

sandales-arket-rose.jpg

ARKET

Sandales roses à talons réalisées avec un cuir ayant subi un processus de tannage sans chrome. 

robe-longue-madras-monoprix.jpg

Mode

MONOPRIX

Robe manches longues imprimée d'un joli madras en coton BIO, certifié GOTS.

davines-uv-creme-2.jpg

crème solaire

DAVINES

Crème solaire visage et corps consciente.

Indice de protection 30

ohmycream-banniere-summer-essentials.jpeg
bottom of page